Australie – Hit The Road Part 5 et final (Sydney)

Chers internautes,

 

Enfin, et vous l’attendiez probablement tous, la fin de nos aventures en Australie avec ce billet sur Sydney, notre dernière destination de ces trois derniers mois au pays du kangourou !

De Brisbane à Sydney, une Arou bien chargée

De Brisbane à Sydney, une Arou bien chargée

De Brisbane à Sydney, il nous a semblé préférable de prendre l’avion dans la mesure où ceci semblait beaucoup moins cher qu’un co-voiturage. Pour 91€ chacun, nous avons donc effectué par avion les 1000km qui nous séparaient de la capitale culturelle de l’Australie.

Arrivés à l’aéroport, nous avons attendu une navette qui n’est jamais passée nous chercher malgré le fait d’avoir appelé le numéro de service trois fois. Et ce pour la simple bonne raison que « cette fois-ci, le conducteur ne voulait pas passer par notre auberge » (ah oui ?).

C’est donc par nos propres moyens, qui se sont en fait révélés très simples et très rapides, que nous avons rejoint Globe Backpacker (qui est devenu Hump Backpacker par la suite) dans le quartier Kings Cross, le Pigalle de Sydney. Entre bar à putes, sex shops, et dealeurs de substances illicites, pour 25$/nuit/pers (à peine le moins cher), nous avons créché dans un dortoir de huit où les sept garçons ici présents ont fait ressentir à Arou une grande solitude devant tant de saleté et de laisser-aller. De toute manière, le week-end approchant et n’ayant réservé que deux nuits, on s’est vu être chassés de cette auberge remplie à 90% de français pour aller trouver de la place dans la seule auberge du coin où il restait quelques lits : Kanga Backpack. Dit ainsi, un endroit où il reste de la place tandis que tous les concurrents affichent complet, peut paraître louche, cependant, même si Kanga Backpack ne casse pas des briques, ce n’est pas plus salle qu’ailleurs et ça a le sérieux mérite d’être calme ! En effet, dans un dortoir de six lits, à part un italien vivant la nuit et dormant le jour, nous avons fait une coloc de quatre jours avec Pierre et Alex, deux français très sympas et très respectueux de notre tranquillité avec qui on a longuement philosophé.

Six jours complets à Sydney et nous étions bien décidés à visiter et découvrir la ville en long, en large et en travers !

 

JOUR 1

Au premier jour, après trente minutes de petite marche, nous avons rejoint le point de vue Mrs Macquarie’s qui se situe dans le Royal Botanic Garden de Sydney et qui offre une très belle vue panoramique sur le si célèbre Opera House et notamment au coucher du soleil !

Puis, en déambulant sur la route du retour, nous avons marché le long de Circulay Quay, un des nombreux estuaires et port de la ville.

A Sydney, tout est grand, occidental et impressionnant. A la même image que New York qu’Ariane a pu visiter plusieurs fois précédemment, il y a une forte atmosphère de grandeur américaine qui règne partout dans la ville. En polaire et tongues de plage, très vite, nous nous sommes sentis en total décalage avec tous les gens du coin, en costumes de ville, jolies robes et belles chaussures. Se sentant un peu pouilleux et devant la prestance de cette magnifique ville aux airs d’after work à toutes heures de la journée, très vite, on s’est senti un peu mal à l’aise et en manque de nos affaires citadines restées à la maison.

Tombés plus ou moins par hasard sur le Queen Victoria Building, il règne en ce début de mois de novembre une très agréable ambiance nostalgique de Noël. Décos, chansons, offres publicitaires, on peine à croire que c’est bientôt Noël, surtout en marchant en tongues dans les rues.

A Sydney, on retrouvera beaucoup de choses nous ayant manquées, notamment des… sushis, achetés en réduction à la fin de la journée chez Woolworths. Un bon festin assis à regarder un épisode de Dexter qu’on a enfin pu télécharger grâce à une connexion internet illimitée à l’auberge, et nous nous endormions, repus et heureux !

Arou et Flo devant l'Opera House

Arou et Flo devant l’Opera House

Sydney, le Royal Botanic Garden

Sydney, le Royal Botanic Garden

QueenV's building

QueenV’s building

Queen Victoria's building

Queen Victoria’s building

[000062]

Un air de Noël en ce mois de novembre @ Queen Victoria Building

JOUR 2

Au deuxième jour, on a marché jusqu’à Hyde Park et plus tard, nous avons opté pour l’option cinéma ! Entre d’autres choses qui nous manquent beaucoup, le cinéma fait partie de la longue liste. Cependant, pour aller au cinéma en Australie, et notamment à Sydney, il faut être… riche ! Pour aller voir le film « Gravity » en 3D qui au passage ne comporte aucune difficulté de compréhension, nous avons payé 22$ chacun (env. 17€). Oui, c’est très cher ! Mais ici, le cinéma semble être une institution toute autre. C’est du grand, c’est à l’américaine et on peut même choisir sa place comme on choisirait sa place au théâtre ou dans un concert. Huit mois sans cinéma pour les cinéphiles que nous sommes, nous avons donc bien accepté le fait de casser notre tirelire pour 2 heures de salle sombre.

Nous avons fini cette journée par une belle balade de nuit que nous avons par la suite reproduit plusieurs fois car Sydney, de nuit, c’est vraiment très beau !

Aller au cinéma à Sydney coûte... cher !

Aller au cinéma à Sydney coûte… cher !

Sydney de nuit

Sydney de nuit

Sydney de nuit

Sydney de nuit

Sydney de nuit

Sydney de nuit

 

JOUR 3

Le troisième jour, balade jusqu’à Chinatown, le quartier international qu’on retrouve dans presque toutes les grandes villes du monde. A Chinatown, on trouve des colocations (sales) et le Paddy’s market qui regroupent plein de stands de produits « made in China » bling-bling et contre-faits, mais également de nombreux fruits et légumes très bon marché !

Ce samedi soir, après notre longue après-midi de marche, nous nous sommes rendus au Darling Harbour, rencontrer le Balkan Duo et tout un tas d’autres artistes de rue sachant mettre une ambiance hors du commun dans ce grand port hyper fréquenté. Pour couronner le tout, nous finirons dans un Sydney magique éclairé de couleurs multicolores et pimenté par un joli mais très court feu d’artifice.

Arou à Darling Harbour

Arou à Darling Harbour

Le Balkan duo se donne en spectacle au Darling Harbour

Le Balkan duo se donne en spectacle au Darling Harbour

Darling Harbour

Darling Harbour

Darling Harbour

Darling Harbour

Darling Harbour de nuit

Darling Harbour de nuit

Darling Harbour illuminé

Darling Harbour illuminé

 

JOUR 4

Au quatrième jour, pour se sentir un peu moins misérables, nous sommes partis pour une séance shopping pour se sentir à nouveaux bien dans nos baskets.

Et comme nous en parlons très rarement, voire jamais, il faut savoir que partir un an autour du monde avec son conjoint n’est pas toujours chose aisée. Passer 24h/24 ensemble, dans des situations parfois très extrêmes, vous amène à vous découvrir comme vous ne l’auriez jamais imaginé (et pour illustration quasi parfaite, au moment exact où j’écris ceci, Flo fait pipi la porte ouverte…). Rentrer donc dans l’intimité d’une personne, quelle qu’elle soit, peut parfois être magnifique mais aussi se révéler très difficile et nous amener à être confronter à des grandes situations de crises qu’en mariage, oups… euh, en voyage il faut apprendre à gérer comme on gèrerait n’importe quel autre souci. Pour prendre donc un peu soin de nous et en finir avec une série épique d’engueulades, Flo nous invita en haut de la Sydney Tower pour dîner dans le très chic restaurant qui tourne sur 360°. Bref, un immense conte de fée comme on n’avait jamais connu avec vue panoramique sur la ville et buffet à volonté délicieux entre fruits de mer, viandes de kangourous et pâtisseries à en faire des crises de foie. Bien loin de nos soupes de nouilles instantanées, ce fut un excellent moment pour se retrouver, habillés dans nos plus beaux vêtements, et faire le point sur tout ce qui va mal et… tout ce que nous avons vécu de plus beau jusqu’ici. Soit le meilleur moment pour parler de notre parcours, de notre avenir et de réaliser à quel point voyager en couple était aussi très beau.

Un peu de luxe dans la Sydney Tower

Un peu de luxe dans la Sydney Tower

Vue nocturne depuis la tour de Sydney

Vue nocturne depuis la tour de Sydney

Un dîner en amoureux en haut de la Sydney Tower

Un dîner en amoureux en haut de la Sydney Tower

Buffet à volonté au restaurant de la Sydney Tower

Buffet à volonté au restaurant de la Sydney Tower

IMG_0392

Se faire beaux pour la Sydney Tower

 

JOUR 5

Après une très belle veille, nous avons entrepris une longue journée de marche à travers la ville pour aller marcher sur le Harbour Bridge, tout en passant dans le vieux quartier The Rocks. Toute la journée, nous aurons donc passé plus de 10km à arpenter les rues de Sydney à pieds.

Vue de la baie de Sydney depuis Harbour Bridge

Vue de la baie de Sydney depuis Harbour Bridge

Le Harbour Bridge

Le Harbour Bridge

Circular Bay

Circular Quay

 

JOUR 6

Au tout dernier jour, nous avions presque été motivés pour nous rendre au Morisett park, connu pour ses centaines de kangourous en liberté, comme nous l’avaient conseillé Pierre et Alex, mais la flemme et la fatigue du marathon des cinq derniers jours ont eu, en l’espace de cinq minutes de lever trop matinal, raison de nous. Et puis… changer définitivement de continent le lendemain nécessitait une certaine logistique organisationnelle en cette veille de départ pour l’Amérique du sud ! Donc en ce tout dernier jour, en plus de faire quelques achats d’intendance, nous avons fait ce dans quoi nous sommes les meilleurs : RIEN !

 

Ces six jours passés à Sydney nous ont permis de finir notre séjour en Australie sur une touche hyper positive. Sydney est une très jolie ville où il y a plein de choses à faire et à découvrir. Du pire au meilleur, nous aurons vécu une expérience hors du commun, quoi que quand même, un petit peu courte, il faut le reconnaître !

Bref, à défaut d’avoir foutu en l’air notre année de working holiday visa en restant en Australie seulement trois mois, on s’est promis qu’une autre fois dans notre vie, nous reviendrons passer quelques semaines de vacances au pays où tout va bien pour le touriste européen.

 

On se revoit de l’autre côté de la planète !

 

Arou & Flo

With no worries

 

Novembre 2013 :
Vol Brisbane-Sydney avec TigerAir : 91€/pers
The Hump Backpacker, dortoir de 8 lits : 25$/nuit/pers 
Kanga Backpack, dortoir de 6 lits : 29$/nuit/pers
Une séance de cinéma à Sydney : 21$/pers + 1$ la version 3D (env. 17€)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>