Choisir sa meilleure option bancaire… Ca n’a pas de prix !

Chers internautes,

 

Les souvenirs d’un Tour du monde, ça n’a pas de prix… En fait figurez-vous que si ! Car avant de se faire tout un tas de souvenirs et de se la péter sur tous les réseaux sociaux qui existent, il faut bien se payer le trajet et la vie sur place, eh ouais!

C’est donc pour cela qu’avant de partir faire un Tour du Monde d’un an, il est important de se renseigner sur les différents moyens de paiement que vous aurez à l’étranger. Carte bleue, travelers cheque, devises étrangères ou autres, qu’on vive à Paris ou qu’on fasse un trek dans la jungle du Pérou, le moyen de communication international sur lequel tout le monde s’entend et se comprend, c’est bien l’argent!

 

La première étape déjà abordée précédemment concernait la carte Visa Premier qui permettait d’assurer nos billets.

« Mais à part ça, elle sert à quoi cette carte qu’on paye xxx€ à l’année? », nous demanderez-vous?

Nous y venons…

Avec une Visa Premier, en gros :

  • Vous fixez le plafond de retrait et de paiement en France ou à l’étranger avec votre conseiller.
  • Vous êtes assurés dans tous vos déplacements en France ou à l’étranger (sous condition d’avoir payé votre prestation avec la carte, ex. billets du TDM). A savoir que pour faire bénéficier votre conjoint de cette assurance, il faut être pacsé ou marié !
  • Visa Premier vous secoure si vous êtes malades ou blessés et ce dans tout le monde entier (il suffit d’être titulaire d’une Visa Premier en cours de validité). Et ce pendant une durée de 3 mois !! Ceci n’est pas négligeable car, lorsque vous partez sans sécurité sociale, ni mutuelle de santé, tomber malade à l’étranger peut vous coûter très cher. A la fin des 3 mois d’assurance médicale fournis par votre carte, il vous faudra passer par une autre assurance adaptée pour le voyage. En ce qui nous concerne, nous avons choisi celle de Marco Polo pour 9 mois, qui représente quand même une belle somme dans le budget.
  • Vous bénéficiez d’une assurance perte/vol de vos moyens de paiement en France ou à l’étranger.
Bref, et sinon?
Sinon, il n’y a pas que ça évidemment, mais sachez qu’avoir réuni dans une petite carte autant d’assurances, peut soulager d’une lourde charge et vous permettre de partir l’esprit plus tranquille.
Il est primordial de faire des C-O-M-P-A-R-A-T-I-F-S!! Effectivement, certaines banques proposent des options à l’étranger et d’autres non ! Et bien sûr, lorsque nous abordons l’aspect économique de ce voyage, certains carnassiers bancaires ont le don de nous faire tourner la tête en nous perdant dans moultes grilles tarifaires en tout genre dans lesquelles nous nous noyons. Soyons bons joueurs, ce sont des commerciaux et comme dans toutes institutions lucratives, le client est souvent le roi des co**.
Oui, car figurez-vous que payer et retirer de l’argent hors de la zone Européenne implique la plupart du temps des surcoûts à vous faire pleurer et regretter de ne pas avoir mieux budgéter votre voyage. Effectivement, la grande majorité des banques, en plus de faire payer des commissions fixes (entre 2 et 3€ par retrait ou paiement), font également payer un certain pourcentage du montant retiré ou payé (entre 2 et 3% pour les banques que nous avons consulté). Blablabla…
Bref! Au final, on prévoit quoi nous?

Offre Jazz international (option numéro 2)

Flo prendra sa Gold Mastercard (utilisée qu’en cas exceptionnel) mais nous utiliserons avant-tout la carte d’Arou, qui a préféré faire jouer la concurrence en quittant la Banque Populaire pour rejoindre la Société Générale et son offre Jazz (accompagnée de son option internationale numéro 2) qui lui permettront d’avoir la Visa Premier et d’effectuer tous ses paiements et retraits à l’étranger sans commission bancaire. Et là, vous vous dites « mais ça doit être cher!!! ». Eh bien, pas tant que ça puisque la Société Générale propose cette affaire à -50% pour les moins de 29 ans… (Jeunes, beaux et aventuriers, toussa, toussa, koa!)
Bref, la première année, la carte est gratuite, et l’option internationale ne coûte que 7€/mois, ce qui est vraiment la solution à choisir, surtout lorsque que vous rencontrez d’autres français qui, au Laos (par exemple), pour chaque retrait de 100€, payent 10€ de commission à leur banque (en plus des 2-4€ requis par la banque locale). Bref, nous avons fait LA bonne affaire.
Maintenant, il n’y a plus qu’à aller gagner des sous pour utiliser tout ça !
Bonne recherche de bons plans à tous !
NB : nous ne cherchons en aucun cas à faire de la publicité pour une quelconque institution bancaire. Ici, nous exposons simplement la meilleure solution que nous avons trouvée pour notre projet.
Arou & Flo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>