Inde – Jaipur et Agra

Chers internautes,

Déjà 3 semaines que nous parcourons le nord de l’Inde et quel incroyable pays de contrastes, aussi beau qu’épuisant.

Jaipur

A la même image que Jodhpur, c’est une ville couleur. Ses murs aux teintes rosées vous emportent encore ailleurs dans le Rajhastan.

Nous avons beaucoup aimé cette cité malgré les mêmes entourloupes indiennes que nous esquivons tant bien que mal et dont parfois nous sommes malheureusement victimes (on ne peut pas toujours être le plus malin malheureusement).
Bref, à Jaipur, il y a beaucoup de choses à voir, notamment le fort d’Amber, qui est simplement époustouflant.

Le Fort d’Amber

Pour 600 roupies la journée (moins de 10€, négociable et confortable), nous avons loué un auto-rickshaw pour se balader dans la ville et faire plusieurs points centraux (Amber fort, Albert Hall, Monkey temple…).
Il y a tellement de choses à voir que nos journées ont été bien remplies.

Concernant le shopping, Jaipur est connue pour ses bijoux ornés de pierres précieuses et semi-précieuses. Mais comme partout en Inde, il y a des escrocs et on ne sait jamais ni où ils sont, ni si on sera au menu de leur dîner – On sait, on se répète -. Et ne faites pas comme Arou : acheter une bague en « argent » à 350 roupies (env. 4€) pour qu’elle se casse le jour d’après. Bref, budget foiré, honte pas encore tout à fait assumée.

Nous avons passé nos 3 nuits au Sunder Palace… Ou pour 1000 roupies la nuit, nous avons juste… « Kiffer notre race » ou en d’autres termes nous avons profiter d’un confort occidental hors du commun pour l’Inde et à ce prix, à la fois bienveillant et reposant. En gros le Sunder palace aurait pu se prénommer « Bienvenue chez maman » (où je te mets en sécurité et… Je lave ton linge). Au final, on se demande bien ce qu’on a préféré à Jaipur, la ville en elle-même ou l’hôtel… Question qui reste ouverte.

 

Sur la terrasse du Sunder Parlace à Jaipur

Agra et le fabuleux Taj Mahal

Après 6h de bus (pour 230km, oui…), nous sommes arrivés fatigués (pour changer) à Agra, direction le Safari Hotel. Et comment vous dire… Comment trouver les mots aussi fidèles que possible à la situation? Je crois qu’il faut le vivre pour en rigoler.
A chaque journée éprouvante passée en Inde, nous aimions nous ressourcer le soir dans notre guesthouse, en se sentant un peu comme à la maison, bénéficiant de services tels qu’un restaurant, train or bus booking, une connexion internet… Mais dans le safari hôtel, mis a part le prix imbattable de la nuit (450 roupies/nuit), il n’y a rien de tout ça. « C’est pas le Sunder Palace, c’est sur. »
Situé dans un endroit glauque à 30 min à pied du Taj Mahal, on a beaucoup rigolé (de stress) à l’idée de nos mamans angoissant de nous savoir en ce lieu : moche, ghetto, insécure, triste et bien sur sale…
Bref on ne s’y est pas attardé et on est même parti un jour plus tôt que prévu, direction Varanasi !

Et le Taj Mahal?

Vous retranscrire la beauté de ce mausolée ne servirait pas à grand chose car il ne serait pas très représentatif de ce que nous avons ressenti quand nous l’avons découvert au lever du soleil. Pour vous le décrire de manière simple, je me fierais principalement à la sensation de boule dans la gorge au moment de l’apparition de ce si beau monument. Oui, c’était comme nous nous l’imaginions : majestueux et grandiose. Arrivés à 5h30 du matin pour être les premiers à faire la queue (nous avions acheté nos billets la veille), les portes se sont ouvertes à 6h30 pour nous permettre de nous lancer corps et âme dans l’enceinte, accompagnés de tous les lève-tôt de notre genre. Bref, arriver si tôt vous permet de bénéficier de 5 minutes de vue sur le Taj Mahal sans aucune masse grouillante de touristes occidentaux.

6:30am au Taj Mahal

Et le reste?

A Agra, mis à part le Taj Mahal, le reste ne vaut vraiment pas le détour. Nous sommes allés au Fort Rouge qui nous a paru un peu triste et fade et quant au « Baby Taj » qui partage le même style d’architecture que le Taj, il ne vaut pas vraiment la peine du déplacement et d’un Nième marchandage de rickshaw.

Et ensuite…

Départ précipité d’Agra, en ticket taktal depuis une travel agency, direction Varanasi, au bord du Gange, la ville la plus sacrée d’Inde.

Alors à très vite pour de nouvelles aventures !

Love from Agra

Arou & Flo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>