Inde – Une première journée à Bombay

Cher(e)s internautes,

 

Ca y est, enfin, après 8 mois de préparation, nous voici PARTIS !! (Photo ci-dessous preuve à l’appui).

Arou et Flo partent en Tour du Monde

Ciao la vie à Paris ! Ciao les supers amis ! Ciao nos petites familles tant chéries ! On ravale nos larmichettes en se disant qu’on s’aime et ce, même jusqu’à l’autre bout de la planète… Et BONJOUR LE MONDE !!!

 

Notre première journée, déjà riche d’expériences, nous pousse à poster le premier « petit » article de notre aventure.

Un peu, en fait non, carrément, flippés, nous avons embarqués pas plus tard qu’hier avec notre copine Stéphanie, qui sera des nôtres pendant ce premier mois, et direction Mumbaï (Bombay) en Inde. Après 8h50 de vol depuis Londres Heathrow, nous avons atterri par un temps de 35°C à Mumbaï. C’est peu dire que le choc climatique fut rude.

Accueillis à notre arrivée par un agent de l’hôtel (Anjali-Inn,), c’est gratuitement que nous avons été conduits jusqu’à notre auberge, moyennant un modeste pourboire de 50 roupies (moins de 1€, conseillé par le Lonely Planet, tandis que le Routard, un peu plus « rat », n’aurait donné que 20 roupies).

Installation, rafraîchissement, instants geek et communication dès la rencontre avec le free wifi de l’auberge, et c’est parti pour rejoindre l’office de tourisme qui se situe dans le centre culturel et le centre de la ville de Mumbaï. Notre auberge, très correcte, a l’avantage de se situer près de l’aéroport mais a malheureusement l’inconvénient d’être très éloignée du centre. Après quelques conseils demandés à l’hôtelier, nous avons rejoint l’office en Rickshaw (60 roupies, moins d’1€) et… en train (10 roupies chacun, un peu moins d’1,50€)! Cet homologue du RER parisien n’est pas mentionné dans le Lonely Planet, c’est probablement la raison pour laquelle nous étions les SEULS blancs.

En Inde, du moins à Bombay, à part une circulation style britannique, légèrement portée sur la voie de gauche, il ne semble pas y avoir de code de la route. Ca semble n’embêter personne, mis à part, nous ! Bref, bienvenue dans une fourmilière brûlante et grouillante qui plonge le touriste dans un état d’alerte presque permanent.

 

Premier rickshaw à Mumbaï

Que dire des trains de Bombay ? Très « chaleureux », il faut apprécier la proximité, mais celle-ci ne diffère pas grandement des transports parisiens. Il est important d’entrer rapide : aussitôt arrêté, le train repart presque aussi vite, mais n’ayez crainte de rater votre transport chers voyageurs, vous pouvez également monter en marche, eh ouais, optimisation du temps oblige ! Effectivement, il ne faut pas compter sur les règles de sécurité, car il n’y en a pas, comme les wagons qui, eux, n’ont pas de porte. Ici, ça semble n’embêter personne, mis à part, nous ! Bref, nous, on a beaucoup ri de tout ça aujourd’hui. On rencontre aussi des gens très sympas dans les trains, qui n’hésitent pas à donner des conseils : « préparez-vous pour sortir, ça va vite! » ou (à Flo) « take care of your whites » soit un « prends soin de tes blanches » mi-menaçant, mi-bienveillant ou « allez en 1st class, c’est plus confortable » sous-entendu « prends moins de place en 2nd, riche petit blanc »… Bref, très sympathique tout ça. Mais nous aimons la proximité et la rencontre avec le local, alors demain… on reprend la 2nd class avec joie et enthousiasme !

Fourmilière de rickshaw

Notre premier jour et déjà… des superstars ! Figurez-vous qu’ici les « blancs » se comptent sur les doigts de la main. Nous qui pensions être peu originaux et passer presque inaperçus, c’est loupé. Nous avons passé la journée à être toisés de haut en bas, baissant les yeux face aux regards curieux et à éviter tant bien que mal les quelques photos de nous prises à notre insu. Pour dire vrai, ceci est tout de même oppressant et nous pousse à quitter Bombay au plus vite (entre autres).

Au détour d’une balade près de Back Bay au Sud-Ouest de Bombay, nous avons rencontré Jean sans dent* (*le prénom a été modifié), ancien prof de physique, qui nous a abordé pour une sympathique discussion au couché du soleil. Questions et devinettes en tout genre, nous vous avons sélectionné la meilleure d’entre-elles :

« Citez-moi 2 choses qu’on obtient sans aucun sous : l’air et le voyage autour du Soleil. Assis toi et respire l’air que l’on t’offre et attends que la terre tourne et tu voyageras gratuitement. »

 

Arou et Flo à Back Bay (Mumbaï)

Mine de rien, il faut doublement se concentrer pour comprendre les hindous converser en anglais. Mis à part Jean sans dent qui a fait énormément d’efforts pour se faire comprendre malgré son zozottement qui a beaucoup troublé Flo et fait rire Arou, l’accent hindi est particulièrement difficile à saisir. Nous ne sommes pas mauvais en anglais mais il faut souvent s’y reprendre à 2 fois pour bien comprendre et se faire comprendre, ce qui contient sa part de difficulté.

 

Après cette intéressante conversation que notre faim a poussé à achever, nous sommes allés manger au Samrat (restaurant conseillé par le Lonely Planet) ou pour 1800 roupies (environ 17 € à 3, ce qui est quand même un peu cher) nous avons mangé un Thali, une spécialité hindou (cf. photo). Nous avons donc goûté prudemment chaque petit plat, de peur de tomber malade. Un peu perdus face à ce met, nous avons fait sourire les serveurs, comme à peu près tous les locaux que nous avons croisé. Le touriste est ignorant, il est là certes pour se ridiculiser mais surtout et avant tout pour… APPRENDRE !

Stéphanie mange son premier thali

Le Thali, repas typiquement indien

Résultat des courses : pour notre première journée nous avons dépensé environ 17€ chacun (auberge, repas, transport et bouteilles d’eau), on aurait pu faire mieux mais nous restons indulgents pour ce commencement.

 

Programme des prochains jours : nous restons encore 1 ou 2 jours à Mumbaï, puis nous rejoindrons par train Udaipur qui se trouve dans le Rajhastan. Rien n’est encore clairement fixé mais nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.

 

Arou & Flo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>