Australie – Hit The Road Part 1 (Mission Beach & Magnetic island)

Chers internautes,

 

Après un peu plus de deux mois passés dans la région de Cairns (les fermes de Bananes, le saut en parachute au-dessus de Mission Beach et la Grande Barrière de Corail), nous étions fin prêts, Charline, Marion, et nous, pour prendre la route à bord d’Angelo, le wagon de nos deux copines de sœurs. Après vingt minutes à jouer à Tetris pour faire rentrer toutes nos affaires dans le coffre du break, nous étions sur la bonne voie pour commencer notre tant attendu road trip sur la côte est australienne, vers d’abord Brisbane puis enfin Sydney. Au programme des trois prochaines semaines à passer tous les quatre ensemble : Mission Beach, Townsville (Magnetic Island), Earlie Beach (Whitsundays), Hervey Bay (Fraser Island), Byron Bay et Brisbane, soit environ 1700km à réaliser en s’arrêtant à divers campings.

Premier plein d'Angelo, en route pour le road trip !

Premier plein d’Angelo, en route pour le road trip !

Dans ce prochain billet, nous parlerons donc de nos deux premières étapes : Mission Beach ou l’art de se reposer avant de commencer et Townsville qui nous conduira vers le sanctuaire aux koalas de Magnetic Island.

 

Mission Beach

A deux heures de Cairns, notre premier arrêt fut Mission Beach, la même plage sur laquelle nous avons atterri de notre mémorable saut en parachute. Au bord de la plage, se trouve un camping tout à fait abordable (pour ce que coûte le reste de l’Australie) et correct.

 

Mission Beach Camping

21$ l’emplacement pour 4 adultes (une voiture et deux tentes) et par nuit

Cuisine et douches relativement propres

 

Camping de Mission Beach

Camping de Mission Beach

Au programme de ces deux nuits passées au camping de Mission Beach : rien ! A croire qu’on s’est vraiment bien entendu avec les filles sur nos passe-temps préférés : bronzer et glander.

La plage de Mission Beach est très agréable. Elle n’a rien d’exceptionnelle mais à cette période de l’année (octobre 2013), elle a l’avantage de ne pas être infestée par les crocodiles croqueurs d’hommes et les méduses tueuses. Dans une eau franchement très agréable, nous avons rencontré plusieurs Bob, des espèces d’escargots volants des mers qui nous ont amusés pendant de longues minutes.

Mission Beach à deux heures du centre de Cairns

Mission Beach à deux heures du centre de Cairns

Marion se promène sur Mission Beach

Marion se promène sur Mission Beach

De la ferniente à Mission Beach

De la ferniente à Mission Beach

 

Townsville et Magnetic Island

Townsville est pour nous, gens du commun, une ville complètement inconnue alors qu’elle représente pour les australiens du Queensland une grande ville universitaire dans laquelle beaucoup de jeunes de la région viennent étudier. Mais, pour ce qu’on a à raconter, on s’en fout !

Pour nous, ce qui est intéressant à Townsville, c’est de savoir que c’est le point de départ pour partir explorer Magnetic Island, l’île du sanctuaire des koalas (ah bon ?).

 

Magnetic Gateway Holiday Village (camping 5*)

49$/emplacement avec électricité pour 4 adultes

Manguiers, voisines chauve-souris très bruyantes, cuisine et salles de bains communes (très propres), laverie automatique, piscine et spa (à eau froide)

NB : à noter qu’il n’est d’aucune utilité de prendre un emplacement avec électricité si vos seuls besoins sont de recharger vos appareils électroniques car vous pouvez le faire très facilement et sans crainte dans les parties communes.

 

Pour se rendre sur l’île, on trouve plusieurs possibilités : s’y rendre en tant que simple passager sans véhicule et se déplacer sur l’île en transport ou prendre sa personne et sa voiture et emprunter le ferry.

En ce qui nous concerne, à quatre personnes, nous avons opté pour la mobilité facile sur l’île et avons donc pris Angelo, le wagon blanc, sur le ferry proposé par la compagnie Fantasea (178$/voiture, max. 6 personnes).

Ce lundi matin, nous prenons le premier ferry vers Magnetic Island à 7h10. Après 40 minutes de trajet, nous arrivons sur l’île et sommes prêts pour notre première petite marche vers Hawkings Point qui, après une toute petite demi-heure de marche nous conduira 600m plus loin pour nous offrir une très jolie vue sur une partie de l’île.

Hazkings Point

Hazkings Point

Flo au Hawkings Point

Flo au Hawkings Point

En fin de matinée, nous tenterons de conduire jusqu’à Arthur Bay qui, au passage, nous a donné du fil à retordre puisque effrayés par un tout petit court d’eau trouble, nous n’avons pas osé le traverser à pieds. Après avoir réalisé qu’Angelo n’était pas un véhicule tout terrain et qu’il ne pouvait pas nous conduire jusqu’à cette baie, nous avons pris le chemin le plus tortueux, à pieds, pour atteindre la plage qui en fait, était tout à fait accessible en ôtant nos tongues et en traversant le court d’eau faussement effrayant. Arthur Bay offre, semble-t-il, un bon endroit pour faire du snorkeling. Cependant, après la Grande Barrière de Corail, l’endroit nous semble tout juste sympa et un peu fade.

Arthur Bay

Arthur Bay

Après une bonne heure à observer une faune marine grisâtre et faire bronzette, nous nous sommes conduits au nord de l’île pour picniquer à Shoehorse Bay où un bon nombre d’activités aquatiques sont réalisables. Ici, la mer est plus agitée et l’endroit est parfait pour faire une petite sieste d’une heure et demi tandis que les filles partent faire une petite randonnée de quelques kilomètres en espérant pouvoir y apercevoir des koalas en liberté. Oui, car nous sommes supposés être dans un sanctuaire à kolalas. De notre côté, nous optons pour le truc méga touristique à 350% et puisque nous avons un petit peu d’argent à dépenser, nous nous rendons à cinq minutes à pieds, au Bungalow Koala Village qui propose une présentation de la vie sauvage australienne pour la « modique » somme de 21$/personne (oui, c’est en fait trop cher).

Pendant environ deux heures, nous sera présentés crocodiles, iguanes, tortues, échidnés, perroquet, wombat et pour clore le spectacle, il sera même possible de toucher du koala tout en gardant en tête des règles de sécurité très importantes… car le koala est en réalité loin d’être la petite bête qu’on pense si mignonne et si affectueuse. Ainsi, en d’autres termes, si vous ne vous comportez pas exactement comme un eucalyptus dans lequel le koala passe tout son temps agrippé à ses branchages, vous pourrez finir avec de sales morsures en souvenir.

Moment de tendresse entre Arou et un perroquet

Moment de tendresse entre Arou et un perroquet

Flo sympathise avec la faune locale

Flo sympathise avec la faune locale

Arou, tel un eucalyptus, porte un koala

Arou, tel un eucalyptus, porte un koala

Présentation d'un échidné, seul mammifère avec l’ornithorynque à pondre des oeufs

Présentation d’un échidné, seul mammifère avec l’ornithorynque à pondre des oeufs

Flo qui porte un python

Flo qui porte un python

Les perruches griffeuses

Les perruches griffeuses

Présentation d'un crocodile  âgé de 8 ans

Présentation d’un crocodile âgé de 8 ans

Fin de la visite, les festivités se concluent avec le moment où tout le monde peut venir nourrir les perruches. Un mélange de pain et eau nous est glissé dans la main et c’est l’heure du carnage où ces jolies créatures multicolores se révèlent être très agressives. Après les crocodiles croqueurs d’hommes et les méduses tueuses, on découvre les perruches griffeuses qui laisseront à Arou plusieurs cicatrices mêmes quelques semaines plus tard. Effectivement, une perruche, ça se positionne dans n’importe quel sens et ça enserre la peau humaine comme ça pourrait s’accrocher à une branche d’arbre, bref, ça peut faire très mal !

Nous retrouvons les filles à la fin de notre visite, contents d’avoir vu quelques animaux atypiques. Nos copines, en revanche, n’auront malheureusement vu aucun koalas qui semblent en fait être réunis dans une partie de l’île où nous n’aurons malheureusement ni le temps, ni l’envie, d’aller explorer. Nous passerons donc la fin de journée en attendant le ferry de retour à Nelly Bay.

Townsville, Magnetic Island, c’était tout juste sympa. Pour les plus pressés d’entre vous, le détour ne vaut pas réellement le coup. Le déplacement jusque sur l’île est aussi un peu cher pour ce que l’île peut offrir sur une seule journée.

Voilà…

 

[A noter : fin de récit grandiose]

 

A la prochaine !

 

Arou & Flo

 

 

Octobre 2013 :

Ferry pour se rendre sur Magnetic Island, compagnie « Fantasea » : 178$/voiture (max. 6 personnes) (env. 117€)

Wildlife presentation au Bungalow Koala village : 21$/pers (env. 14€)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>